defiler pour continuer

Dans le cas de disparition de personne, il faut distinguer selon qu’il s’agit de mineur ou de majeur.

Disparition d'enfant mineur

S’agissant d’un mineur, la disparition est toujours inquiétante. Dans cette situation, il faut immédiatement s’adresser au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie.

Il existe des procédures d’urgence pour les disparitions d’enfant.

Au terme des investigations officielles et en l’absence de résultat, les enquêteurs privés de l'agence AIRP06 effectueront des recherches et reprendront éventuellement l’enquête si elle n’a pu aboutir favorablement.

Les détectives privés de l'agence AIRP06 interviennent également pour vous apporter des éléments de localisation lors d’un déplacement illicite d’enfant (enlèvement parental) en pays étranger.

Disparition d'une personne majeure

S’agissant d’un majeur, après vous être assuré auprès des services officiels de l’Etat (Police Gendarmerie, hôpitaux…) et du voisinage et si vous pensez que la disparition est bien réelle, et qu’une infraction peut avoir été commise à son préjudice, il est toujours possible de déposer plainte avec constitution de partie civile auprès du doyen des juges d’instruction du Tribunal de Grande instance compétent (possibilité d’un accès au dossier par l’intermédiaire de votre avocat)

Les circonstances de la disparition (au cours d’un voyage à l’étranger, randonnée..) ou l’état de la personne (personne âgée, dépressive, handicapée) sont des éléments essentiels qui doivent nous être communiqués pour nous permettre de d’effectuer des recherches.

recherche de personne

«Ne jugez rien sur l'apparence, ne jugez jamais rien que sur des preuves. Il n'y a pas de meilleure règle.»
(Charles Dickens)